(+221) 33 821 38 07 africanhalalforum@gmail.com
fr   en

L’agrobusiness et l’économie du tourisme ont été identifiés comme secteurs porteurs importants du business halal en relation avec les politiques de développement économique des pays de l’UEMOA et de la CEDEAO.

  1. Le Business halal est fortement associé aux axes prioritaires de  développement de l’espace UEMOA/CEDEAO : agriculture,     agrobusiness, élevage, pêche

Le Business halal est fortement associé à ces secteurs économiques. L’Afrique ne peut prospérer et rentrer dans l’émergence sans saisir les opportunités que lui procurent l’agriculture, l’élevage et l’agrobusiness.

L’UEMOA, dans sa politique agricole commune, a beaucoup insisté sur le potentiel agricole de la zone en termes de terres arables, de ressources en eau et de main d’œuvre.

Pour la CEDEAO, la promotion du développement de l’agro-industrie est un facteur incontournable et dynamique dans l’assurance d’une sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté, la mobilisation de la participation de la main d’œuvre des jeunes et la facilitation de partenariats internationaux.

La croissance économique rapide et généralisée doit privilégier l’agriculture, l’agroalimentaire ainsi que les ressources, services et technologies qui leur sont associés. Dans les programmes de développement des différents pays de l’espace UEMOA/CEDEAO, dont le Programme Sénégal Émergent (PSE), l’agriculture est considérée comme un principal pilier pour la croissance économique avec la disponibilité des ressources hydriques et foncières.

  2. Le Business halal est aussi associé au développement de  l’économie du tourisme

Des entrepreneurs avant-gardistes ont développé le tourisme halal en ciblant le potentiel énorme de consommateurs musulmans qui souhaitent voyager dans le respect de leurs croyances et valeurs religieuses.

Ainsi le tourisme halal ou le tourisme « muslim friendly » est un produit de l’industrie touristique qui offre des prestations et un cadre de vie conformes aux attentes d’une clientèle musulmane (salles de prières, nourriture et boissons halal, places, piscines et salles de gym, visites de villes et sites religieux). Ce tourisme halal qui est tout récent a rapporté 116 milliards de $US en 2011 et sa croissance annuelle est de 5%.

Le Forum vise à encourager les partenariats et les échanges économiques entre les entreprises des zones UEMOA et CEDEAO et les investisseurs du Business Halal, à mobiliser les financements pour les secteurs d’activités à haut potentiel de main d’œuvre et de création de richesse.